Contrôles d’humour

Contrôles_d'humourDepuis peu des équipes de contrôleurs spécialisés passent dans les métros de Paris et obligent les voyageurs à raconter au moins une histoire drôle, ceci dans le but de lutter contre la morosité des passagers et diminuer les conséquences sur la sécurité sociale des dépressions. Ceux qui ne peuvent le faire ou dont l’histoire n’est pas jugée assez drôle sont obligés soit de payer une amende soit de participer à un stage de boute-en-train.

Le livre qui s’adapte à vos envies

Le livre qui s'adapte à vos enviesLa transnationale Googlapple issue de la fusion entre Google et Apple annonce la disponibilité prochaines des premiers MeBooks, une nouvelle sorte de livre numérique qui s’adapte à vos envies. En effet le texte numérique que vous lisez n’a plus été écrit comme tel par un auteur mais est généré automatiquement par un logiciel en fonction de vos lectures précédentes.

Car votre liseuse enregistre vos habitudes de lectures. Par exemple si vos lectures précédentes comportaient des descriptions romantiques et que vous n’avez pas zappé ces passages, la trame de l’histoire sera adaptée pour comporter le plus de passages amoureux possibles.

Les auteurs de ces MeBooks sont donc encouragés à produire de nombreuses variantes de chaque chapitre de leur livre, avec plutôt de la romance, plutôt de l’action, ou bien des réflexions philosophiques.

Les auteurs qui refuseront de s’adapter à cette nouvelle forme d’écriture seront progressivement dé-publiés.

Prime de risque

Prime de risqueLes enleveurs de voitures mal stationnées exigent une prime de risque après que plusieurs d’entre-eux soient morts récemment dans l’explosion de la voiture qu’ils enlevaient. En effet les propriétaires de voiture ayant pris l’habitude de piéger leur véhicule pour qu’il explose en cas de tentative de vol. L’Association de lutte contre la délinquance encourage cette pratique pourtant illégale car les statistiques montrent qu’un voleur de voiture à quinze fois plus de chance de devenir un meurtrier que le citoyen moyen.